Partager
Mise à jour de l'abonnement
Merci de votre inscription !
Abonnez-vous à Fabriqué en Russie today et recevez les nouvelles les plus intéressantes sur le business, l'exportation et la culture russe aujourd'hui!
Abonnement aux médias sociaux et RSS

2019-12-07 01:39

L'Infowatch de Kaspersky a refusé de développer Tigafon en raison d'une incompatibilité logicielle

Infowatch Natalia Kasperskaya a refusé de développer un smartphone d'entreprise "Tigafon", avec la possibilité de personnaliser de manière flexible les profils de sécurité, afin de minimiser le risque de fuites d'informations sensibles. Le projet est apparu en 2015.

Comme l'a rapporté Kaspersky CNews, dans un premier temps, Infowatch a tenté de fabriquer le "Tigaphone" sur la base d'un des modèles du Sony Xperia. Les ingénieurs ont réalisé le dispositif Jailbreak et ajouté au firmware les fonctions nécessaires. Cependant, Sony a suivi l'intervention, a désactivé l'accès au téléphone dans Google Play, puis a complètement verrouillé l'appareil. L'appareil pour 80-100 mille roubles "est devenu une citrouille", a déclaré Natalia Kasperskaya.

L'étape suivante d'Infowatch a été d'essayer de faire une autre version du téléphone sur la version standard d'Android [note : à ne pas confondre avec Google Android]. Cependant, il est rapidement apparu qu'avec un tel téléphone, les applications familières qui intéressaient les acheteurs potentiels de "TaïgaFon" ne fonctionnaient pas. Et chaque organisation s'intéresse à son propre ensemble de logiciels.

Selon Infowatch, répondre aux exigences des clients potentiels nécessitera beaucoup plus de ressources que celles dont dispose l'entreprise. Et des investissements de plusieurs milliards de roubles. C'est pourquoi Infowatch a refusé de se développer. Selon les estimations de Kaspersky, les pertes s'élèvent à 40 millions de roubles.

Une alternative à la TaïgaFon aurait pu être un appareil développé dans la riche Rostelecom. En 2018, l'opérateur a demandé au ministère des communications d'élaborer un projet de décret gouvernemental qui obligerait les fonctionnaires à utiliser des smartphones de service avec le système d'exploitation russe Aurora (anciennement Finnish Sailfish) d'ici 2019. Le projet n'a pas eu lieu.

En septembre, Kaspersky Lab [la société d'Eugène Kaspersky n'a rien à voir avec Natalia Kasperskaya] et CommuniGate Systems ont annoncé le début des travaux sur les "applications clients" pour KasperskyOS (un nouveau système, non lié à Android). Les partenaires essaieront de commencer avec un ensemble minimal d'applications pour automatiser les processus commerciaux et les communications quotidiennes.

Infowatch Kaspersky a refusé de développer TaigaFon en raison de son incompatibilité avec les logiciels.

Partager
Les commentaires sont interdits après 5 jours depuis la publication en raison de la politique éditoriale

Autres histoires