2020-06-13 10:13

"Bashneft" a fait un pas vers une activité catalytique

L'opération d'achat de 51% du capital autorisé de "Sterlitamak RN-Kat" a été approuvée par le conseil d'administration de "Bashneft" (qui fait partie de "Rosneft") lors de sa réunion du 10 juin. Le capital autorisé de la société est de 100 millions de roubles. Cela a été annoncé par Kommersant. Ufa.

L'entreprise a été fondée, selon kartoteka.ru, en août 2018, spécialisée dans la production de produits chimiques inorganiques majeurs. Le principal propriétaire de "RH-kat" avec une part de plus de 50% est son directeur général Ilshat Usmanov, 13,26% pour Aidar Tagirov, 6 et 4% pour Alexander Bodroy et Elvira Rahmatullin.

Les raisons de l'adhésion à la société, ainsi que d'autres détails de l'accord, ne sont pas précisés dans les documents de "Bashneft", les notes de publication.

Entre-temps, sur la base d'un certain nombre de faits indirects, l'agence de presse Devon suggère que "Rosneft", représentée par "Bashneft", a l'intention de se lancer dans la production de catalyseurs de substitution aux importations.

À en juger par l'adresse d'enregistrement commune de RN-Kat (Sterlitamak, Technical 32), l'entreprise est affiliée à "Sterlitamak Catalyst Plant ". Cette usine fait partie du "groupe KNT" de Bachkir avec l'usine chimique spécialisée de catalyseurs d'Ishimbai (ISKZK). Le directeur de l'usine chimique spécialisée de catalyseurs d'Ishimbaiskiy est Alexander Bodryi.

Il est également inscrit à la même adresse :

- OOO "KNT-KAT", dont le fondateur et directeur est Ilshat Usmanov, mentionné ci-dessus.

- JSC "Bashkir Soda Company" (BSC), créée en mai 2013 par la fusion de JSC "Soda" et JSC "Kaustic".

- JSC "Bashkir Chemicals", le principal actionnaire de BSC (57% des actions).

En avril 2018, IA Devon a rapporté que l'usine Ishimbaysky fournira 2,6 mille tonnes de produits chimiques pour Bashneft-Ufaneftekhim et Bashneft-UNPZ pour le craquage catalytique. Le contrat de 442 millions de roubles est devenu le plus cher en trois ans de coopération entre les parties. Les produits doivent être livrés à la raffinerie avant le 1er mars 2020.

En Russie, on accorde peu d'attention au développement de catalyseurs domestiques pour les procédés d'hydrotraitement, de craquage et d'hydrocraquage dans l'industrie pétrolière. C'est ce qu'a déclaré le président du Bachkortostan, Rustem Khamitov. "En même temps, le Bachkortostan a mis en place la production de catalyseurs modernes pour le raffinage du pétrole et l'industrie pétrochimique - à l'usine de catalyseurs de Sterlitamak, à l'usine de catalyseurs chimiques spécialisés d'Ishimbai et à l'usine de catalyseurs de Salavat", - a déclaré Rustem Khamitov lors de son rapport au forum "Grande Chimie".

"Je crois que la question de la création d'un catalyseur d'État qui tienne dans le pays est mûre", a déclaré le chef de la république.