Partager
Mise à jour de l'abonnement
Merci de votre inscription !
Abonnez-vous à Fabriqué en Russie today et recevez les nouvelles les plus intéressantes sur le business, l'exportation et la culture russe aujourd'hui!
Abonnement aux médias sociaux et RSS

2020-03-16 08:42

Moscou va signer le premier contrat de compensation dans l'industrie alimentaire

Moscou a annoncé un appel d'offres pour la conclusion d'un contrat de compensation, qui implique la création, la modernisation ou le développement de la production de produits alimentaires pour les enfants et les femmes enceintes et allaitantes, fournis par les points de distribution de lait de la capitale.

"Les conditions de base de l'appel d'offres sont le volume des investissements d'au moins 2,1 milliards de roubles dans la production, qui produira 38 articles de produits alimentaires : lait, jus, fruits, légumes, viande et purée de viande, bouillies, fromage blanc, kéfir, mélange de lait aigre, ainsi que mélange sec. La livraison à la ville sera effectuée à partir de 2022 pendant 8 ans. Le prix initial (maximum) du contrat est de 30,6 milliards de roubles", - a déclaré le maire adjoint de Moscou sur la politique économique et la propriété et les relations foncières Vladimir Yefimov.

Le contrat de compensation comme forme d'interaction avec les investisseurs a prouvé sa viabilité : la compensation pour l'achat d'aliments pour bébés sera la quatrième pour la capitale. Le volume total des investissements dans le cadre des trois contrats signés est de 9,8 milliards de roubles, tandis que le volume de l'offre est de 41 milliards de roubles.

"Tous les contrats de compensation conclus précédemment ont fait preuve d'efficacité en termes d'économies budgétaires : leurs prix initiaux (maximum) à la suite des procédures de mise en concurrence ont été réduits de 31,6% au total", - a déclaré le chef du Département métropolitain de l'investissement et de la politique industrielle Alexandre Prokhorov.

Moscou a conclu les deux premiers contrats dans le secteur pharmaceutique. Dans le cadre de ces contrats, de nouvelles usines sont construites dans la ville pour produire des médicaments destinés au traitement du cancer, de la cardiologie, des maladies endocriniennes et immunitaires. Le troisième contrat, signé avec Gemamed à la fin de l'année dernière, prévoit la création dans la ville de près de cent pour cent de production de substitution aux importations de produits médicaux pour les patients stomisés. Par la suite, des médicaments et des dispositifs médicaux seront fournis à la capitale.

"Le contrat de compensation est l'achat de biens pour les besoins de l'État avec des engagements de contre-investissement pour localiser leur production. Son principal objectif est de stimuler l'investissement privé dans la création de nouvelles entreprises ou la modernisation des installations existantes à Moscou. La compensation est conclue pour une période allant jusqu'à 10 ans, le volume minimum d'investissements - 1 milliard de roubles, les marchandises fournies doivent être d'origine russe", - a expliqué le directeur de l'Agence de la ville pour la gestion des investissements Leonid Kostroma.

A l'avenir, en plus des soins de santé et de l'industrie alimentaire, le capital prévoit de conclure des contrats de compensation dans des secteurs tels que l'ingénierie des transports, les machines pour le logement et les services communaux, l'équipement informatique.

Partager
Les commentaires sont interdits après 5 jours depuis la publication en raison de la politique éditoriale