2021-06-02 11:57

"Créé en..." : La politique industrielle 4.0 évoluera en fonction de l'économie créative.

Une économie créative deviendra la base de la politique industrielle mondiale 4.0. Selon Sergei Kapkov, directeur du Centre de recherche sur l'économie de la culture, du développement urbain et des industries créatives de l'université d'État Lomonosov de Moscou, la Russie devrait tenir compte de cette tendance et mettre l'accent sur la création plutôt que sur la production.

"La plupart des grandes puissances considèrent l'économie créative et la politique créative comme une nouvelle politique industrielle. Elles la considèrent comme une nouvelle politique industrielle 4.0", a déclaré M. Kapkov, qui s'exprimait aujourd'hui au Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

Il a noté que l'économie créative est un concept très volumineux. "Nos collègues chinois considèrent déjà que la cuisine fait partie de l'économie créative, en avançant l'argument que si chaque chef reçoit la même quantité d'ingrédients et est chargé de préparer le même plat, chacun aura des goûts différents. Cela aussi, c'est de la créativité", a déclaré l'expert.

Selon lui, pour s'intégrer avec succès dans la nouvelle économie, la Russie doit tenir compte de la tendance à créer des idées et des significations.

"À l'avenir, lorsque le facteur humain dans l'économie prévaudra, et sera concurrencé par l'intelligence artificielle, seuls les pays capables de proposer quelque chose gagneront sur le marché mondial. Et tout sera fait en Chine", estime-t-il.

"Les mêmes États-Unis introduisent le terme "created in" plutôt que "made in". C'est-à-dire que si vous achetez un iPhone, il sera indiqué : 'Fabriqué en Chine. Inventé à San Francisco". Ils sont déjà en train de changer la tendance", conclut l'expert.

Made in Russia // Fabriqué en Russie

Auteur : Maria Buzanakova