EXPERT : la Russie est prête à augmenter ses exportations de produits non alimentaires vers l'Europe
2021-06-21 05:36

EXPERT : la Russie est prête à augmenter ses exportations de produits non alimentaires vers l'Europe

La Russie vise à développer davantage les exportations de produits autres que les produits de base. Comme l'a déclaré Ayaz Aliyev, professeur associé du département de gestion financière de l'Université russe d'économie Plekhanov, lors d'une conversation avec Made in Russia, la levée des restrictions liées au coronavirus pourrait avoir un impact positif sur le développement des relations commerciales entre la Russie et l'Europe.

L'expert a souligné qu'un certain réchauffement des relations avec les pays de l'Union européenne contribue désormais à la croissance des exportations.

"En particulier, l'assouplissement de la rhétorique des sanctions contre la Russie. Cela a permis de rétablir partiellement les volumes qui ont chuté après l'imposition des sanctions. Le deuxième facteur est la réduction des restrictions liées à la pandémie. Auparavant, c'est ce facteur qui avait entraîné une baisse des volumes d'exportation vers l'Europe. Il est logique que la suppression des restrictions entraîne une augmentation de l'offre", a déclaré M. Aliyev.

À court terme, a-t-il ajouté, les tendances en matière d'exportations, y compris les exportations de produits autres que les matières premières, sont très positives.

"Les perspectives d'expansion des exportations hors matières premières et la poursuite de l'entrée des entreprises russes sur de nouveaux marchés internationaux sont conformes aux objectifs de développement économique de la Russie. À court terme, cette approche peut également être réalisée grâce à la reprise des marchés après la pandémie", estime-t-il.

Dans le même temps, l'expert note qu'il est plus difficile de faire des prévisions à moyen et long terme.

"Il pourrait bien y avoir une correction du taux de croissance économique. En outre, la question du long terme est politisée, beaucoup dépendra du système des relations internationales, principalement politiques", estime M. Aliyev.

"Si Bruxelles s'accorde sur les sanctions contre la Russie, la rhétorique des sanctions sera réduite, la Fédération de Russie est prête à augmenter les volumes d'exportation", conclut-il.

Rappelons que les médias ont rapporté précédemment que le chiffre d'affaires commercial entre la Russie et l'Union européenne a augmenté de manière significative en 2021. Au cours des quatre premiers mois de cette année, il s'est élevé à 70,3 milliards d'euros, soit une augmentation de 12,5 % par rapport à la même période en 2020.

Made in Russia // Fabriqué en Russie

Auteur : Maria Buzanakova