La société française soumettra une étude de faisabilité pour la construction d'une usine à Sakhaline d'ici la fin de l'année
2021-11-18 02:12

La société française soumettra une étude de faisabilité pour la construction d'une usine à Sakhaline d'ici la fin de l'année

La division russe de la société française Air Liquide élaborera une étude de faisabilité (EF) pour la construction d'une usine de production d'hydrogène à partir de gaz naturel et de captage de CO2 à Sakhaline d'ici à la fin de 2021. Selon les documents publiés sur le site Web des marchés publics, les travaux seront commandés par Rusatom Overseas.

L'usine est censée produire 100 tonnes d'hydrogène par jour, mais le cahier des charges stipule qu'"Air Liquide" est libre de proposer toute autre capacité en justifiant son choix.

La société doit également émettre des avis et des recommandations sur la poursuite des exportations d'hydrogène vers le Japon et la Corée du Sud. Pour ce faire, elle devra réaliser une analyse du marché de l'hydrogène et de l'ammoniac à faible teneur en carbone dans ces pays, évaluer la demande, identifier les clients potentiels et émettre un avis sur la compétitivité du projet sur les marchés du Japon et de la Corée du Sud.

Air Liquide est un leader mondial de la production de gaz, du développement de technologies et de services pour l'industrie et la santé. Air Liquide est présent dans 78 pays. En Russie, Air Liquide exploite actuellement 18 sites de production dans des régions clés. Plus de 600 employés sont responsables de la fourniture de produits et de services ; les services de la société sont utilisés par plus de 1,7 milliers de clients.

Made in Russia // Fabriqué en Russie

Auteur : Maria Buzanakova